Les femmes, suprême espoir d’un monde désenchanté ? Peut-être bien que oui.

Palais Royal shooting AGENCE EVER

Le sociologue français Alain Touraine écrivait en 2010 que les femmes représenteraient une modernité « enfin tournée vers l’être qui agit plutôt que vers le monde sur lequel il agit ».
En politique, on ne sait jamais si l’on a gagné ou si c’est l’adversaire qui a perdu. Les hommes candidats au pouvoir voient depuis longtemps s’éroder et même s’affaisser leur crédibilité. Leurs luttes de clans, leurs conservatismes, leurs résultats décevants finissent par lasser.

Mais surtout, nombre d’entre eux ne semblent pas en phase avec les valeurs montantes : réalisme, solidarité, tolérance, valorisation du quotidien, action de proximité. A tort ou à raison, on en crédite plutôt les femmes. Non pas seulement parce qu’existeraient une « nature » ou une “sensibilité” féminines. Mais peut-être plus simplement du fait que les candidates constituent une troupe de réserve au potentiel intact.

“Une troupe de réserve au potentiel intact” oui assurément.

“Pour moi, mes sculptures représentent le monde de la femme amplifié, la folie des grandeurs des femmes, la femme dans le monde d’aujourd’hui, la femme au pouvoir.”

Niki De Saint Phalle
Artiste, Cinéaste, Peintre, Plasticienne, Sculptrice (1930 – 2002)

Est-il difficile de s’habiller quand on est une femme “de pouvoir” “au pouvoir” ?

Comment s’habille le pouvoir en fin de compte ? Du style, du discours ou de la posture qu’est ce qui définit aux yeux des autres un poste de direction ? Si pour un homme la veste est facile à porter, qu’en est-il pour une femme ? C’est quoi le “power dressing” au féminin ? Quand on voit de quelle manière les patrons masculins de certaines start-up mondiales lèvent des millions en t-shirts, baskets et sweat à capuche on finit par se demander ce que penseraient ses équipes si un matin une Directrice Générale déboulait vêtue de la sorte ?

Parce que, j’en suis hélàs tristement convaincue, personne ne prendrait au sérieux une femme en tant que directrice générale si elle n’est pas un minimum “apprêtée”. Plus qu’apprêtée, pour être prise au sérieux il lui est nécessaire d’avoir non pas “du” style, mais son style. Pour faire oublier la tenue, il faut que celle-ci soit parfaite… Oui l’habit fait souvent le moine… D’abord parce que l’on sait très bien que la première impression suffit à se faire une opinion sur quelqu’un. Et encore plus rapidement si ce quelqu’un est une quelqu’une… Cette question met en perspective la difficulté de s’imposer dans un monde d’hommes en voulant rester féminine. Or comment faire sans que les préjugés viennent se superposer à notre tenue du jour ?

Faire appel à mes services de conseil en image c’est faire appel à une personne formée à la colorimétrie (pour ma part en analyse combinatoire), à l’analyse morphologique poussée, en recherche de votre style, en maquillage, accessoires etc. Mais avant toute chose, je suis coach en image (formée et certifiée) et je suis formée à l’écoute.

Si vous souhaitez travailler votre image avec une consultante en image, vous ne lui demanderez pas de vous métamorphoser : vous lui demanderez de vous aider à révéler qui vous êtes VRAIMENT !

Une bonne conseillère en image vous aide à vous poser les bonnes questions et ensuite à mettre en place tous les éléments pour vous révéler. Elle vous aide lorsque vous ne savez plus trop qui vous êtes, que vous faites n’importe quoi pour tenter de vous mettre en valeur ou de vous accepter. Elle vous aide lorsque vous souhaitez transmettre en quelques secondes un message plus clair, que ce soit dans le domaine professionnel ou privé.

Partager sur les réseaux sociaux :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Coordonnées
de l'agence

6-SQUARE CONSEIL & FORMATION

4 rue Botzaris
75019 Paris

Réalisation : Agence Parteja